TRADUCTION

Google-Translate-English to French Google-Traduction-Français-en-espagnol  Google-Traduction-Français-en-allemand  Google-Traduction-Français-en-italien  Google-Traduction-Français-en-allemand BETA Google-Translate-Chinese (Simplifié) BETA Google-Traduction-Français-en-japonais  Google-Traduction-Français-en-coréen BETA
Traduit par

mercredi 24 décembre 2008

Ragoût de pattes et de boulettes


Celui que je fais depuis de nombreuses années, je sers avec des pommes de terre bouillies et des betteraves marinées sucrées.

Ragoût de pattes et de boulettes de viande
2 pattes de porc
1 poitrine de poulet avec os
1 c. à thé de gros sel
1/2 c. à thé de cannelle
1/4 c. à thé de poivre
1/8 de c.à thé de clou de girofle moulu
1/8 c.à thé de muscade
2 c. à table d'huile
4 tasses d'eau froide)
2 oignons tranchés

Boulettes
2lb de porc haché
1 c.à thé de sel
1/4 de c.à thé de canelle
1/8 de c.à thé de clou de girofle
1/8 c.à thé de poivre
1 pincée de muscade
2 à 4 c.à table d'huile
1/2 à 3/4 de tasse de farine grillée
1 1/2 tasse d'eau froide

Rouler les morceaux de pattes dans le mélange d'assaisonnements.
Chauffer l'huile dans une marmite et y dorer les pattes jusqu'à ce qu'elles soient de couleur brun foncé.
Ajouter les oignons et l'eau froide , laisser mijoter à couvert 2 heures.
Ajouter la poitrine de poulet pour la dernière heure.
Retirer les pattes et le poulet, laisser tiédir et désosser.
Pendant que les pattes et le poulet cuisent préparer les boulettes en mélangeant le porc haché et les assaisonnements.
Façonner en boulettes et faire revenir dans l'huile.
Amener le bouillon de pattes à ébullition, ajouter les boulettes; couvrir et laisser mijoter 1 heure. Dans un pot, mélanger la farine grillée et l'eau froide.
Couvrir et secouer le pot jusqu'à mélange homogène.
Verser dans le bouillon du ragoût, amener à ébullition et cuire en remuant constamment jusqu'à ce que la sauce épaississe.
Ajouter la viande des pattes et le poulet, réchauffer et servir.

Donne de 6 à 8 portions .

9 commentaires:

Pitchounette du Plateau Mont-Royal a dit…

Elle à l'air bien bonne cette recette. Avec un bon pain croûté, ça doit être délicieux.

Adèle de Ste-Adèle a dit…

Je suis bien d'accord avec Pitchounette, avec du bon pain c'est délicieux. Moi je cuis mes boulettes différemment, je vais essayer ta méthode. Ça doit sûrement donner beaucoup de goût d'utiliser l'eau de cuisson des pattes. Merci pour la recette.

nekep a dit…

Je viens juste de faire la recette. C'est sûrement mon repas favori. L'odeur qui s'en dégage est tout simplement irrésistible. Le seul problème...j'aurais du faire la recette double.

Pierre

Pierre Skene a dit…

Toujours aussi bon. Un succès à tout coup. J'en mangerais pour déjeuner tellement c'est bon. Prochaine fois j'achète des pattes de cochon plus grosses car celles que j'avait n'avait presque pas de viandes.

France a dit…

J'en ai fait un il n'y a pas longtemps..j'en avais congelé dans des pots mais disons que je les décongèle assez vite, oui achète des gros nonos tu auras plus de viande.

Anonyme a dit…

Comme c'est curieux, par curiosité je furetais dans des recettes de ragoût de boulettes et pattes de porc, et je suis tombé sur la tienne de 2008!
Je me propose d'en cuisiné un pour recevoir samedi, ta recette est pas mal semblable à ce que je fais, avec du poulet en ajout. Je ferai une grosse quantité car nous serons nombreux, un vrai repas traditionnel, comme autrefois.
Avec betteraves marinées et ketchup aux fruits.

On doit même ajouter une rallonge à la table!

La tradition à encore sa place parfois.

Francine.

France a dit…

Bonjour Francine

Excuse mon retard à te répondre , oui c'est important de poursuivre la tradition, j'aime la nouvelle cuisine mais je préfère l'ancienne c'est un réconfort et j'en ai besoin de ce temps-ci.

Tu as du voir à la télé pendant les fêtes le décès de la peintre et de son frère psychanalyste à deux semaines d’intervalles deux personnalités connus c'étaient ma nièce et mon neveux... C'est tellement triste, la famille est bouleversée.

Anonyme a dit…

Bonjour France,
Mais oui j'ai suivi les informations à propos de ces deux décès, effectivement comment ne pas être marqué par ces tristes coïncidences, je compatie de tout coeur avec toi.
Je suivais la carrière de Corno avec intérêt, j'avais regardé cet automne le documentaire sur sa carrière et la réputation de son frère n'était pas sans intérêt non plus.
C'est un bien triste événement.

francine.

France a dit…

Merci Francine


Membres

Mes plus récents commentaires (Merci à vous tous)

Blogger